Origine du nom PDF Imprimer


La légende


Voici selon Saint Ouen, et rapportés par L.Graves, les événements qui se seraient produits à Monchy au temps de Saint Eloi et de suite après sa mort, et qui ont amené la dénomination actuelle du village.
Eloi, conseiller des rois Clotaire II et Dagobert I, avait coutume en se rendant à la villa royale de Compiègne de prendre son gîte au-delà de la rivière d’Oise à Monchy chez son ami Vualdolenus. Or comme cet homme, après la mort d’Eloi eut ôté le lit et la couche où Eloi avait coutume de coucher, l’ayant mis en un autre lieu il se coucha sur celui-ci, et il fut pris d’une grande fièvre durant la nuit, et par révélation sa femme et lui ayans été avertis en songes qu’ils eussent à leur retirer de là et à rétablir la couche en sa place : le mary voyant que la fièvre ne le quittait point, et même qu’elle augmentait de plus en plus, fit remettre les lit et couche en leur place ; ce qu’il n’eut pas si tôt fait que la fièvre le quitta et il fût guéri. Ce qu’étant divulgué, plusieurs commencèrent d’y venir faire leurs vœux et offrandes, et où plusieurs miracles furent faits ? Ce qui donna occasion à cet hote de quitter sa maison et de la donner pour qu’elle soit démolie et qu’à sa place ont construisit une église en bois dans laquelle furent mis les lit et couches d’Eloi, après la mort de celui-ci survenue en 659, de nombreux miracles s’opérèrent en ce lieu par le contact de son lit entre autres l’un vers Clotaire, roi de France.. C’est vraisemblablement depuis cette époque que le village de Monchy doit l’épithète qui accompagne son nom au saint patron des forgerons et des orfèvres.
La légende dit aussi que vers 640, Eloi faisant construire un oratoire en foret de Noyon, on vint l’avertir qu’un ours avait dévoré un des bœufs de l’attelage employé aux travaux. Eloi fit venir l’ours et le contraignit à prendre la place de sa victime. Le lieu en fut nommé ursus campus : « Ourscamp » (G..Poisson)
Alain Binet, septembre 2002